Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/09/2013

Ouvriérisme facile et crachat populiste. Les Roms à Bucarest.

Le président précédent n'était pas retourné à Gandrange malgré sa promesse. L'actuel est retourné à Florange.

 

Bien évidemment les questions de sécurité avaient dû être bordées par les services adéquats, mais tout de même... chapeau ! c'était, comme on dit en langage quelque peu macho, c'était "couillu".

 

Et ce constat, on peut le faire quels que soient nos ressentis sur l'affaire de Florange (Montebourg - Ayrault - Hollande - Monsieur Mittal).

 

L'opposition est d'une virulence incroyable, impensable. Voyez vous-mêmes, l'ennemi intime, l'ennemi juré de François Hollande, celui qui ne cesse de régler ses comptes et qui, là, surfe sur l'ouvriérisme facile et le crachat populiste : après avoir qualifié cette visite et le projet annoncé (qui, bien sûr, ne redonnera pas vie aux hauts-fourneaux non portuaires) de "pitrerie", déclare "C'était donc ça la solution ! Transformer les fondeurs en chercheurs...(...)... Il faut lui donner la réplique. Aux élections, punissons !"

 

Merci Jean-Luc, le FN, l'UMP et l'UDI doivent apprécier. Il leur suffit maintenant de recueillir les résultats de ton irresponsabilité.

 

Vendredi 27 septembre 2013.


Addendum.

En plein dans la polémique, dans les polémiques et les déclarations politiques consécutives aux déclarations de Manuel Valls l'autre matin au cours de la matinale de France-Inter, sur un sujet délicat, à propos de populations extrêmement minoritaires en France par rapport à quelques pays voisins, mais d'un vrai problème de salubrité, de sécurité, de "saturation" urbaine, il s'agit des Roms, de leurs camps, des mafias qui les manipulent, sujet que j'ai soigneusement évité d'aborder sur ce blog par incompétence, par ignorance, par lâcheté peut-être parce que je n'ai rien à proposer...


... je tombe, via Le Plus du Nouvelobs, sur ce témoignage d'Arnaud Klarsfeld 

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/943697-les-roms-...

Le personnage, je ne l'aime pas particulièrement, je l'avoue. Mais son récit ne peut laisser indifférent et sent le témoignage de terrain, vécu, ressenti.